Ma nature

Ma nature

Oh, ma nature,
Tu es toujours mon armure,
Ce matin, J’ai entendu des murmures,
Ces homophobes qui passaient derrière le mur,
Ils parlaient des choses dont ils n’étaient même pas sur,
Je n’ai pas eu le choix que de leur dire la vérité pur,
Et sous leurs faux airs de vrais durs,
Ils en ont ajouté que c’était contre la culture,
J’ai demandé si Intolérances et brisures,
Ne la rendaient pas aussi, très impurs,
Et que, pour une meilleur droiture
Ne méritions pas, tous, un bon cure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s