Lettre d’un mal-aimé à son bien aimé.

Donnes moi tout même quand il reste plus rien
Rends moi saoûl de toi quand rien n’est bien
Fais demain quand le présent est chien
Et j’en ferai autant

Lis mes peines avant que je les dise
Oubli mes hontes sans que je précise
Caches le moi si un jour tu me méprises
Car j’en ferai autant

Et je sais
Que c’est un peu trop
Que je demande plus qu’il faut
Mais je te donne plus que des mots

Comme un fils
Fais moi croire quand tout fini
Et comme un fils
Fais moi voir quand tout est nuit
Et comme un fils
Je t’aimerais qu’importe le prix
Comme un fils
Je te devrai toujours ma vie
Si tu m’aimes comme un fils

Dis le moi si tout autour de moi
M’est hostile et que je ne le vois pas
Tiens ma main quand tout me pointe du doigt
Et j’en ferai autant

Et si je prend pour acquis mes chances
Fais moi peur que plus jamais j’y pense
prend ma tête quand elle fait plus de sens
Et j’en ferai autant

Et je sais
Que c’est un peu trop
Que je demande plus que je vaut
Mais je promet plus que des mots

Comme un fils
Fais moi croire quand tout fini
Et comme un fils
Fais moi voir quand tout est nuit
Et comme un fils
Je t’aimerai qu’importe le prix
Comme un fils
Je te devrai toujours ma vie
Si tu m’aimes comme un fils

Et si nos yeux se croisent dis que c’est toi
On s’en voudrait à vie si on se manquait
Et si tu es passé reviens moi
Car je ne passerai pas toute ma vie à t’écrire
Et à t’imaginer

Comme un fils
Fais moi croire quand tout fini
Et comme un fils
Fais moi voir quand tout est nuit
Comme un fils
Je t’aimerai qu’importe le prix
Comme un fils
Je te devrai toujours ma vie
Si tu m’aimes comme un fils…

 

Paroles de la chanson Comme Un Fils |Corneil Nyungura.

Profil de la Semaine

Musore : Bonjour, Bienvenue sur notre blog.

X : Bonjour, merci pour l’accueille.

Musore : Pouvez-vous vous présenter  à nos lecteurs ?

X : Oui bien sûre ! Je suis un jeune homme burundais de 30ans, homosexuel, Avocat de profession et Entrepreneur.

Musore : Ok, Ici Chez nous, les hommes de droits sont réputés pour être des gens avec des principes, souvent dans la conformité de la société, Comment arrivez-vous à combiner votre homosexualité et votre travail quotidien? Rappelons quand même que vous vivez dans un pays sous une loi punissant les relations homosexuelles.

X : Le fait d’être homosexuel et homme de droit sont deux choses très différents pour moi, Etre avocat pour moi est une profession à part entière, qui demande des efforts particulière comme tout autre type de travail et bien sûre avec son lot de réussites et d’échecs. Etre gay est une partie de ma vie qui n’a même pas besoin d’être considérer comme quelque chose d’exceptionnelle. Donc dire que je ne pourrais pas réussir mon travail due au fait que je suis homosexuel ou que je suis homosexuel et que je ne me sentirais pas a exceller dans le monde judiciaire, c’est quelque chose de tout simplement faux parce que c’est deux monde très différents qui n’ont rien en commun.

Aussi le fait d’être Homosexuel ne signifie pas forcement que je suis un déviant, ni sexuel ou mental, j’ai des principes de vie comme toute personne adulte ayant un minimum de respect pour lui-même mais aussi pour les autres, ce qui fait que je suis dans la conformité social comme tout homme de droit(rire).

Musore : En tant que avocat, que pensez-vous  de ces gays et lesbiennes sur le banc des accuses à travers le monde ?

X : Bon, pour moi, les loi punissant l’homosexualité sont outrageant et je les trouve tout simplement sans fondement, je sais que je peux m’attirer facilement la colère de ceux qui pensent que je suis dans le faux mais juridiquement Une loi, est un mécanisme de régulation des comportements criminels atteignant à la vie ou au(x) bien(s) d’un individu ou d’une société, donc par exemple si toi tu tue une personne, tu lui ôtes une vie ; si tu vole ton voisin, tu lui prend quelque chose qui lui appartient, auquel il a travail fort peu être très pour l’avoir, donc tu fais atteinte à son être alors que tu n’as pas le droit.

Mais pour l’homosexualité d’abord, c’est quelque chose de consentent entre deux personnes adulte, ca n’atteint à personne et leur deux personnes jouissent de cette relation à part égale, c’est à dire qu’aucun d’entre eux n’a été pris sans le vouloir. C’est totalement différent par exemple d’un viol pédophile qui va être pratiqué sur un enfant mineur. Aussi, c’est une loi difficile à mettre en application car elle nécessiterait de mettre en place un policier dans chaque chambre, et ca je doute que ca serait quelque chose de possible car je parie que ces homosexuels et lesbiennes trouveront toujours un moyen de vivre leur amour en discrétion.

Donc  s’il ya des libertés de pensées, de cultes, etc. Chacun devrait aussi, être libre d’aimer qui il veut sans avoir à s’expliquer à personne.

Musore : Quel impact pensez-vous que cette loi peut avoir sur cette communauté Homosexuel et lesbienne locals.

X : Non seulement elle est inutile mais je pense que le pays a assez d’autres problèmes, donc elle ne fera qu’empirer les choses. Plus elle sera lourde, plus cette catégorie de gens marginalisées essayera toujours d’y échapper encore plus, on sait partout dans le monde il y a eu des cas de discrimination qui n’ont aboutie à rien, et malheureusement même aujourd’hui, le monde n’as pas encore prit des leçons sur ce sujet, l’exemple des prisonniers homosexuel(le)s déportés par millier pendant les tueries nazi est quelque chose de très frappant, a-t-il changer quelque chose aujourd’hui sur la vie des citoyens non homosexuel allemande ? bien sure que non, c’est juste des haines et des discriminations sans fondements qui sont souvent nourris parfois par des peurs de l’autre, des peurs qu’on ne veut même pas essayer de surmonter .

Ici chez nous, l’exemple le plus malheureux à mentionner est que cette loi va même jusque dans le milieu scolaire, dans les écoles secondaires, les élèves peuvent être renvoyé pour homosexualité, c’est tout simplement scandaleux ! je ne suis pas psychologue mais je sais que la plus part des élèves sont dans les âges de préadolescence, dans l’adolescence et dans la puberté , donc c’est l’étape où l’enfant  se cherche et se découvre encore, il peut arriver qu’il pose actes homo-érotiques avec un camarade sans que pour autant il en soit un, si alors dans ces moments il est renvoyé pour des choses que lui-même n’est pas sur d’être ou d’ailleurs qu’il ne comprend pas trop vraiment, quel avenir pouvez-vous imaginer pour cette enfant ? Non seulement il sera privé d’éducation pour toute sa vie mais aussi c’est un traumatisme sans égale ,déjà on sait que beaucoup de jeunes gays se suicident dans le monde par le seul fait qu’ils n’arrivent pas à gérer l’acceptation personnel de leur homosexualité, qu’en est-il de celui qui  aura porter cette « Honte» devant toute l’école, devant ses amis sans oublier tout sa famille ?

Et ainsi on s’étonnera d’avoir créer les prochains tueurs psychopathes qui risquent de retourner leur colère sur la société mais aussi sur la communauté homosexuelle elle-même.

Musore : Comment ca sur la communauté Homosexuel ?

X : Oui, sur cette communauté. C’est dans le cas où il intériorisera une homophobie due au fait d’avoir été chassé et privé d’école pour quelque chose qu’il n’était pas et qu’il ne comprenait pas vraiment, il va développer une haine contre cette chose dont il a été accuse injustement et peut se venger sur la communauté LGBT elle-même, et on ne peut imaginer l’homophobie grandissante.

Musore : ok, mais est-ce que vraiment l’homophobie est une réalité ou c’est juste un mythe urbain que certains s’octroient en vrac pour toujours se mettre en position de victime?

X : c’est une triste réalité malheureusement qui devrait être punit par la loi. Dans les droits de l’homme, il existe le  droit à la non discrimination pour chaque personne dans n’importe quel situation qu’il est, donc personne ne devrait être discriminer ni pour sa race, pour son sexe, pour son genre, pour son ethnie, pour sa culture, et aussi pour ses préférences sexuelles, cette loi accorde aussi une protection étatique à chaque personne face à une discrimination quelconque, donc que des gens discriminent les autres pour le seul fait qu’ils sont homosexuelles devraient non seulement être punit par la loi mais aussi l’état devrait mettre en place une protection contre tout ces discriminations mais aussi faire rappeler à chaque citoyen qui atteint à la vie d’autrui sous n’importe quel motif que personne n’a le droit d’atteinte à la vie de l’autre. Certes, certains peuvent me dire que ces homosexuels eux même font atteintes à la pudeur par exemple ou aux bonnes mœurs ou encore à la culture mais je dis que personne n’a le doit de tuer ou faire du mal à une autre personne juste pour ca, sinon on s’entretuerait sans relâche  puisque d’ailleurs nous tous on vient de cultures, d’éducations, d’ethnies, différentes et bien sûre on n’a pas tous la même sexualité. Le respect et la tolérance, dans nos différences, devraient être la directive de toute relation entre les individus d’une société.

Musore : Personnellement parlant, avez- vous déjà expériencé de l’homophobie ?

X : (Rire) Tout les jours depuis plus de 10ans. Je fus chasser, par mes propres parents, de la maison quand j’avais 19ans, quand j’avais 25ans je fus attaquer et tabasser par un groupe de 8 jeunes hommes, tellement ca se passe sans cesse qu’ à force c’est devenu presque une banalité, mais ce qui est inquiétant beaucoup plus c’est la radicalisation dans laquelle le monde d’aujourd’hui avance vers, oui on voit en France et au Etats Unis, les droits et l’égalité sont remis en question, mais ca c’est ailleurs, ici en Afrique, au Burundi, c’est pire et ca risque de devenir plus pire dans les années avenir, des milliers de discours chaque jour sont prononcer contre les homosexuels, des propagandes évangéliques homophobes sont a l’honneur dans les églises chrétiennes jusqu’aux mosquées musulmanes, en Tanzanie, en Ouganda, au Kenya, ici chez nous aussi, tout ca crée des climats de tensions, des climats hostiles a la vie d’autrui et on se demande même où est passée l’amour que prêchaient ces églises dans le temps.

A la base,la culture africaine est tolérante dans beaucoup de chose, juste ici chez nous, dès le plus jeune âge un enfant sait que c’est interdit de tuer un lézard, il grandit et sait que le respect de l’autre est sacré, mais les influences européens, américaines et arabes ont amenés leur lots de bonnes chose mais aussi de mauvaises choses malheureusement, on tue nos voisins parce que leur nez n’est pas de la même taille que le notre, on déteste un ami parce qu’il vient de tel endroit, il y a des haines qui sont sans fondement, à la limite ridicule mais qui vraiment demande une réflexion pour en démontrer l’absurdité…Ainsi les églises venant d’Amérique, d’Europe qui se disent modernes profitent en désordre du sentiment de haine dans la population pour la canaliser vers certaines catégories de gens, ils investissent des millions dans des campagnes homophobes et toujours on se demande où est passé l’amour de Dieu, en plus on pourrait faire mieux avec tout cette argent, l’Afrique a toujours faim.

Musore : Et l’action de ces organismes qui se disent lutter pour les droits de l’homme, vous en pensez quoi réellement ?

X : Ils y vont certes encore timidement, ici chez nous, mais quoi de mieux qu’entendre qu’il ya des gens qui se lèvent, mettent leur honte sur le coté et se permettent de crier contre cette injustice, Ce sont eux les héros de demain, mais le plus important c’est que toi et moi on comprennent que l’autre, malgré qu’il est gay, lesbienne, bisexuel(le), transsexuel(le) ou transgenre, n’a rien de spéciale que toi, il ne devrait pas susciter un sentiment de peur, de haine, non plus de colère. Comme toi tu aspires à vivre tranquillement, pense que c’est ce que l’autre veut aussi, si  toi tu arrives à comprendre ca, l’autre aussi,3 ou 5 personnes, ca sera ca le vrai avenir pour ce monde.

Sinon pour ces organismes, je pense que se préoccuper plus de la situation actuel serais le mieux, enlever ce climat d’hostilité contre les homosexuelles, car non seulement on va se retrouver entrain de se tuer entre frère mais aussi sans raison.

Musore : Ok, Un dernier mot pour nos lecteurs ?

X : L’univers est magnifique, la nature est faite pour agrémenter la vie, la liberté et le respect personnel et celle des autres importe beaucoup, car oui, nos différences c’est ce qui nous tous si réels !

Musore : Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps.

X : C’est un plaisir de partager ce moment de dialogue avec vous.

Pensée positive

Dans une réalité qui nous est infiniment favorable ou nuisible, la pensée positive est une sorte de raisonnement qui crée des sentiments de courage, d’espoir et d’optimisme, qui, dans des situations de nuisance, peuvent se révéler être fortifiant pour une âme en détresse. C’est une forme de sagesse, face à des situations difficiles, qui va servir à rendre la vie, plus meilleure et contribuer à avoir des espoirs pour un future proche ou lointaine.

Venant souvent contrecarrer un autre type de pensées, dite négatives, qui sont souvent definient par un sentiment de doute et d’incapacité inconditionnelle a faire quelque chose ou par un mauvais point de vue sur une réalité quelconque, alors que la possibilité de prouver le contraire est une possibilité ; La pensée positive prend naissance dans les simples faits du quotidien et s’appliquera de cette même manière dans la réalité de chacun, qui d’ailleurs n’est jamais la même, selon la personne et la situation. Néanmoins, la pensée négative a toutes les raisons d’être car elle contribuera souvent a remettre en question une idée pour voir si c’est le moment propice pour qu’elle soit entrepris mais ou de balancer entre le pour ou le contre sur ce qu’on pense être bon ou mauvais a propos d’une question quelconque.

Témoignage : Quand j’ai pris le courage de m’affirmer en tant que fille lesbienne, alors que je venais d’un milieu très pauvre et que mes capacités de survies sans ressources étaient limiter a même pas deux jours. Mon entourage ne me comprenait pas et ne voulaient pas entendre parler de cette déviante que j’était devenue, certaines personnes m’affirmaient que j’étais posséder par un démon de l’homosexualité et que j’étais perdue dans la faiblesse d’un esprit pervers ; j’ai essayer plus d’une thérapie pour changer mais au fond de moi, je bouillonnaient ,j’avais une telle envie de vivre ma vie tout en étant en accord avec ce que j’étais , mais j’avais subit des insultes et des injures de toute sorte que dans mon interne, c’était une mauvais image qui me revenait instantanément a chaque fois que quelqu’un d’autres prononcer mon nom, beaucoup d’idées et tellement de mauvais pensées que je me suis décide qu’il fallait que ca s’arrête parce que je savais que j’avais ce petit espoir de moi, étant une personne bien, puisque je savais par cœur tout ce que j’étais de mauvaise, j’ai voulu explore ce qui me restait de bien…Aujourd’hui je n’est pas continuer mes études, je fais deux travails pour pouvoir survivre a chaque fin du moi mais au de-là de tout ca, j’ai cette paix interne qui d’ailleurs m’est très chère car je trouver que j’ai beaucoup d’espoir en ce qui concerne mon avenir professionnelle, je ne sais pas comment ca va se faire, mais je sais que je vais finir mes études et avoir un travail stable et bien payer.

Savoir distinguer la pensée positive des autres types de pensées peut être un atout majeur dans le  cas ou on va s’exposer moins a des cas de dépressions mentales mais aussi on prend du courage en mains pour s’essayer à des projets qui pourraient nous intéresser.Pour les adeptes de la théorie d’attraction des pensées, ils iront même a affirmer que tout ce dans quoi on vit est lier a ce que nous pensons, donc que blâmer les pensées négatives devraient être une obligation pour chacun. Les techniques pour rester dans la vague d’idées positives ne manquent pas, les uns préfèrent simplement de s’éloigner des choses qui peuvent les rendre négatives, d’autres ne se privent pas de trouver l’équivalent contraire d’une pensée négative pour en prouver l’absurdité, d’autres encore en faisant une simple observation vont s’inspirer des actes positives dans leur entourage et les copier dans leur vie.

Pensée positivement est une qualité qui aide dans plus d’une situation, tel un lueur d’espoir il peut guider le plus aveugle a avancer doucement et sortir parfois des situations de détresse, en dépendant de la réalité de chacun. c’est un excellemment outil pour attraper les chances de la vie.

Les stéréotypes

By Musore

Vivant dans une société avec différents interactions humaines,l’homme sociale apprend toujours à bien jouer son double rôle d’acteur/spectateur dans le grand théâtre qu’est la vie.

Malgré une revendication accrue d’une originalité sans égale dans sa manière de vivre,L’homme sociale,dans son rôle de spectateur,apprend,par les actes des autres,ce qu’il faut faire et ne pas faire,adoptant ainsi une modération plus ou moins visible dans sa manière de vivre et d’être pour ne pas être trop différent des autres mais se voit ressembler aux autres membres de sa société,engloutis par l’incontournable singularité; malgré qu’ils se considèrent comme Unique dans leur genre…

Tombant dans la singularité comme tout le monde de sa société d’ailleurs,il aura tendance à percevoir ce qui est majoritaire,ce que tout le monde fait,ce qui fait parti de son habituel et souvent le qualifiant de normal,se construisant ainsi une propre vision des choses,bannissant souvent ce qui se trouve en dehors du cercle du MAJORITAIRE ou de son QUOTIDIEN…perçut comme mauvais,bizarre,incompréhensible ou anormal,etc…

Par l’attribution d’une image, dite de référence (telle que c’est d’habitude dans sa vision des choses ) a un sujet donné.
Il fait usage d’un mode de raisonnement caractérisé par une réflexion économisé de son discours,de ses arguments,de ce qu’il dit…prenant ainsi,une position simpliste et très conventionnelle, pour ne pas dire banale,reposant sur des « on dit » et non sur des fondements réfléchis et argumentés,pour véhiculer des propos souvent basés sur des a priori et des poncifs.

Ainsi naît le stéréotype,et celui ci va se véhicule quand l’homme part du principe qu’« il n’y a pas de fumée sans feu », autrement dit que ce stéréotype correspond nécessairement (en tout ou en partie) à la réalité…
Par exemples,en constatant que les fonctionnaires sont souvent accusés d’être paresseux, ils en viendront à la conclusion que ces derniers méritent une telle réputation.
Alors que rien ne peut le prouver…

Sur son niveau de simple croyance,le stéréotype ne reste qu’un entendu dire ou un déjà vu sans visiblement aucun inconvénient,mais quand la personne commence à y ajouter les valeurs de sa propre vision des choses ou du majoritairement bon ,il en fait un préjudice et quand vient le moment ou il y investi de l’action et c’est la discrimination qui découle…Commençant ainsi à faire du mal a ce qui ne colle pas a sa vision des choses.

Agaciro !

Salutations à toi,

Quelque part dans la société burundaise, des gens comme toi peinent à vivre le quotidien de leur vie à cause de différents problèmes, parmi eux, beaucoup traversent des moments très difficiles et y perdent malheureusement parfois leur vie,tout ça à cause de leur orientations sexuelles et/ou de leur identités de genre, ce groupe est là pour partager et inspirer, à travers différents expériences, la vie de ces gens qui malgré tout, décident de vivre et de profiter de la vie pleinement comme elle leur est offert et d’en faire quelque chose de valable malgré tout ce que le monde pense.

AGACIRO signifie Valeur, et ici, est un focus sur cette merveilleuse valeur d’etre une bonne personne bien que tu sois Gay, Lesbienne, Bisexuel(le), Transgenre, Intersex ou Queer !


 

Que tu sois Hétéro, LGBTIQ ou tout simple une personne Allié, tu es le bienvenue à partager, informer et/ou réagir sur les thématiques de discussions !