Je le lui ai presque dit

C’est important d’exprimer ces histoires de nos vies car les préjugés et idées reçues sur les homos/les lesbiennes/les bisexuelles et les transgenres détruisent plus qu’ils en apportent.

This Burundian Life

J’allais le lui dire. Je le voulais. C’est mon meilleur ami, il sait tout sur moi … Bon, presque tout. Ce gars connait mon meilleur, aussi bien que mon pire. C’est la première personne que j’appelle quand j’ai de bonnes nouvelles, et je sais qu’il est vraiment heureux pour moi, même quand rien ne va dans sa vie. Il est loyal. Il est plus qu’un ami: c’est un frère en plus, m’envoyé par Dieu, du ciel.

Je voulais le lui dire parce que d’autres personnes qui ne comptent pas autant qu’il compte pour moi le savent déjà. Quand j’ai quitté le Burundi, j’ai décidé d’explorer cette autre facette de moi que je réprime depuis trop longtemps. Je décidé de me laisser aller. Ainsi, dans le processus, je me suis ouvert à quelques amis … la plupart étant des personnes que je savais me comprendraient, étant donné qu’ils ont eux aussi…

View original post 1 018 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s