En 2016, si tu es different…Vis aussi ! (Partie 3)

…Le temps court, les esprits s’éparpillent, le mental n’en peut plus. Si nous avons pensé à commettre l’impensable, nous savons qu’on aurait eu tort de nous abandonner aussi facilement car tout ce que nous avons c’est nous (Paix à tout(es) ceux/celles qui n’ont pas pu). Nous nous retrouvons à convaincre ces voix dans la tête que peut être tout reste à construire, à gagner. Dans l’entre temps de cette guerre sans merci entre « Etre » ou « Ne pas Etre » même quand sachant ce que nous sommes (le doute existentiel comme tout le monde d’ailleurs) ; un mois se passe, 6 autres, deux bonnes années, notre famille nous manque et c’est triste que notre amoureux (se) n’a pas supporté toute cette pression pour continuer à vivre avec nous. Des gens communs (et extraordinaire parfois) viennent et partent, notre quotidien se couvre d’expériences des plus grotesques au plus incroyables et soudain nous nous mettons à repenser à tous ces moments où nous avons priés pour toutes les choses que nous avons maintenant. Nous disons un grand merci à la plus sincère des personnes dans notre vie (quoique invisible) et nous disons merci aussi à notre être, tous d’avoir eu les bons réflexes au bon moment et qui nous gardent jusqu’à maintenant.

Un beau matin, alors qu’on s’y attend le moins une insulte, des propos violentes, des actes dangereuses et bizarrement, rien ! Comme vacciner a tout cela (à trop s’y frotter), nous savons qu’éternellement il y aura des gens qui ne tolèreront jamais ce qu’ils ne comprennent pas, nous savons qu’il y aura des gens qui auront toujours des questions et qu’il faudra parfois s’expliquer pour très longtemps. Pardonnant, nous espérons seulement qu’ils comprennent combien le karma reste en action et sans trop y tarder, nous continuons à écrire cette histoire qu’est la nôtre.

Peu importe de quelle génération nous sommes , peu importe le nombre d’enfants que nous avons(ou que nous voulons très bientôt), peu importe le nombre de fois que nous avons eu le cœur brisé par cette amour si peu commun, peu importe combien et comment nous nous interrogeons sur la chose, nous aspirons grandement, avant tout, à vivre le bonheur ici et avec les moyens du bord. C’est une histoire sincère qui devra être construite et il y aura du travail à faire. Avec courage, nous plaçons notre espoir en quelque chose de grand, de beau, de plus réels, de plus sincère et de plus simples, la vie !

*** Lire aussi

  1. En 2016, si tu es diffèrent…Vis aussi ! (Partie 2)
  2. 10 caractéristiques d’un gay qui construit une vie…pour le succès !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s