Quitte-moi…si tu m’aimes !

Quand je vivais dans un pays voisin du Burundi, j’ai été en relation avec une fille, elle m’aimait beaucoup mais pour notre amour c’était un grand problème parce que sa famille était convaincue que c’était moi qui l’avait enrôler dans « ces pratiques lesbiennes », c’était a peine si moi-même je pouvais m’accepter d’être lesbienne, dans sa famille ils avaient décider de porter plainte contre moi mais la fille s’y est opposée fermement au risque d’être chasser de chez elle. Ce fut un moment douloureux de notre séparation parce qu’on l’a décider ainsi pour le bien de chacun de nous, mais le plus dur est que notre droit à l’amour fut violer sans aucune possibilité de protester contre cela, au risque même de perdre notre liberté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s