Et la sexualité est-elle normal ou anormal ?

Etant présent chez tous les êtres humains, la sexualité à attrait à tout ce qui est relatif au ressentiment du désir, de l’attraction et plus que tout cela, à la volonté de faire quelque chose de sexuel avec quelqu’un d’autre. La sexualité procurée de la jouissance, la joie et la convivialité. Certaines pratiques sexuelles permettent de faire des enfants.

Une sexualité peut être normal au point de vue individuel, c’est tout un Spectrum avec des variances considérables, des variances ou plutôt des différences qui vont dépendre des personnes( d’où l’existence des hétéros, des asexuels, des Lesbiennes, des bisexuel(le)s, des queers et des gays)  et ne doivent aucunement être sources de problèmes tant personnels que collectives, chacun est libre de se sentir à l’aise avec sa sexualité, chacun est libre de s’épanouir dans sa différence.

Une sexualité peut être anormale, dans le cas où elle n’est pas en accord avec la majorité. Elle peut être mal perçue par ceux qui n’en comprennent pas les pratiques et être même un handicap réel, puisque  étant marginaliser, elle pousse les personnes à vivre cache et ne pas s’épanouir avec celle-ci, ce qui est la cause de beaucoup de problèmes interhumains. La plupart de ces problèmes auront lieu parce vivant en sous information, certaines personnes ne savent même pas, ce qu’ils veulent ou ce à quoi ils sont attirés, et ne c’est bien évident qu’ils ne comprendront pas la sexualité des autres ; Tout ceci parce que des « ça ne me regarde pas » et des « ce n’est qu’une tentation de chaire » sont courant comme mentalités, dont les conséquences ne sont que frustrations et incompréhensions voir même intolérances envers les autres.

Et vous, savez-vous écoutez ce qui vous attire et vous intéresse vraiment ?

Publicités